Recruter autrement

Mis à jour : il y a 4 jours

Mettre la bonne personne à la bonne place : voilà le défi de nombreux recruteurs ! Sylvie Puygrenier, consultante indépendante en recrutement, au sein du réseau national, le « Mercato de l’Emploi » nous explique sa méthode pour accompagner entreprises et candidats, en Charente-Maritime.


Mieux recruter

Basée à Rochefort-sur-mer (17), Sylvie Puygrenier, consultante en recrutement, aide les TPE et PME de Charente-Maritime à trouver leurs futurs talents. Sur un contrat forfaitaire, la consultante collecte et présélectionne les candidatures, sur un procédé « gage de qualité ». Pour vérifier les compétences attendues d’un candidat, elle demande à ce dernier plusieurs lettres de recommandation. Outil un peu délaissé dans le recrutement, la lettre de recommandation offre une preuve de la compétence d’un candidat. Après vérification de la validité de ces lettres, Sylvie Puygrenier s’entretient avec le candidat pour jauger son savoir-être. Est-ce que le candidat est en adéquation avec les valeurs de l’employeur ? Ce travail de sélection et d’analyse, mené par la consultante indépendante, permet aux entreprise de gagner du temps…et de l’argent ! Sylvie Puygrenier explique : « Nombreuses entreprises n’ont pas toujours le temps ou les moyens financiers, d’investir pour un recrutement de qualité. Dans de nombreuses TPE ou PME, le recrutement se fait dans l’urgence. S’il manque du personnel, il faut vite combler le manque et ce, peu importe si la personne recrutée correspond réellement au poste attendu. Car la rapidité n’est pas toujours gage de qualité. On ne le dit jamais assez : un mauvais recrutement coûte de l’argent ! ». Ces dernières années fleurissent d’études sur les conséquences d’un mauvais recrutement. [1] On parle d’abord des coûts financiers liés au recrutement, au package de rémunération du nouveau collaborateur, à la formation de ce dernier et en cas négatif, à son licenciement. Ne pas recruter la bonne personne peut également avoir des répercussions sur le collectif de travail, voire sur la performance d’une entreprise. Bien penser son recrutement est donc aussi un moyen de prévenir toute situation toxique au travail !



Recruter ensemble

Créé en 2016, le « Mercato de l’Emploi » est le premier réseau national de consultants indépendants en recrutement. Sylvie Puygrenier compte parmi ces consultants, depuis maintenant 1 an et demi : « Aujourd’hui, se lancer seul dans le conseil en recrutement, c’est très coûteux. Par exemple, les plateformes de recrutement sont extrêmement chères. Le Mercato met à disposition tous les outils digitaux nécessaires, à ses adhérents, sur un abonnement mensuel très accessible. De plus, Tous les adhérents bénéficient d’un réseau hyper développé et dans le recrutement, c’est essentiel ! Tu as besoin des autres pour promouvoir des offres ou encore pour identifier de nouveaux talents ». Le « Mercato de l’Emploi » prône une culture de marketing de réseau. Sylvie Puygrenier explique : « Avec le Mercato, nous avons un système de mentoring. En tant que mentor, j’accompagne mes filleuls dans le lancement de leur activité. En contrepartie, je touche une commission sur les mandats que mes filleuls font. Ce partage a du sens : un process de recrutement prend du temps ! Nous avons donc intérêt, consultants en recrutement indépendants, à partager nos mandats et nos connaissances ». Ainsi, le « Mercato de l’Emploi » paraît offrir, à ses membres, ce que rêvent de nombreux travailleurs : le désir d’indépendance d’un côté, la rassurance d’un cadre et d’un collectif d’entreprise, de l’autre.


Contact :

Sylvie Puygrenier

06 29 21 15 93

sylvie.puygrenier@mercato-emploi.com

https://www.facebook.com/sylviepuygrenier


Le Mercato de l’Emploi

https://www.mercato-emploi.com/


Sources : [1] Smart, B. D. (2005). Topgrading. ; Thévenet, M., Dejoux, C., Marbot, É., Normand, É., & Bender, A. F. (2009). Fonctions RH: politiques, métiers et outils des ressources humaines. Pearson Education France.